whoopie3

    Eh oui ! Depuis le temps que je vois ces fameux petits gâteaux fourrés sur la blogosphère, moi aussi j'ai craqué ! :) "Mais qu'est-ce qu'elle racooonte ?" ... Bous ne connaissez pas encore les Whoopie pies ? Eh bien le Whoopie pie (aussi appelé "BFO" (Big Fat Oreo)) est une simple pâtisserie américaine. Un whoopie pie ressemble, en effet, à l'origine à un oreo : Deux biscuits moelleux peu sucrés au chocolat sont garnis d'une crème. Bref, toujours est-il que ces petits sandwichs détronent peu à peu LA pâtisserie américaine à la mode il y a peu : les cupcakes.
Mais pouquoi ce nom ? Né en terre amish, entre la Pennsylvanie et le Maine, son petit nom d'origine était hucklebuck. Les femmes réservaient cette surprise dans la lunch box de leurs fermiers de maris. La légende voudrait qu'après une matinée de labeur, en bons Américains, ils se soient écriés "Whoooooopee!" à cette heureuse découverte.

whoopie4whoopie4'

     Bon, vous l'aurez compris, les Whoopie pies, à l’instar des cupcakes, peuvent se décliner à l'infini en versions plus originales les unes que les autres. Et je me suis prêtée au jeu. ;)
     J'avais repéré ceux de Valérie, et l’aspect marbré m’avait emballé ! Par contre,  la crème au fromage frais, très peu pour moi ! Mais j’ai entre temps entendu parler du caramel au spéculoos grâce à Nanie qui nous donne la recette de riz au lait au caramel de spéculoos du le livre de Christophe Felder ! J’ai tout de suite eu l’idée de combiner les deux, et le résultat m’a beaucoup plu !


     Le caramel au spéculoos est délicieux, et sa texture permet sans problème de garnir les coques. Parlons d'elles maintenant ! car elles nous ont posé quelques soucis ! Ces soucis sont survenus pendant le dressage, qui normalement, soit se faire à la poche à douille. mais comme j'ai utilisé du lait normal et non fermenté, ma pâte était bien trop liquide ! J'ai bien dû rajouter 100g de farine à la pâte, mais finalament, le dressage s'est fait à la cuillère comme au bon vieux temps, et le marbrage avec un cure-dents ! Alors du coup, on obtient des coque irrégulière et pas franchement rondes... mais bon, on s'en est sorties, c'est le principal ! Ensuite, niveau texture, j'aurai préféré des cques pus croustillantes sur les bords. Enfin, elles l'étaient à l'origine mais avec l'humidité qu'on se coltine ici, tout ramolli presque instantanément ! Mais bon, cette texture ne m'a finalement pas trop déplue, et puis, niveau goût... Je vous laisse deviner... ;DD

whoopie5' whoopie5 whoopie5''

Le Caramel aux spéculoos

90 g de sucre
225 g de crème liquide
80g de pâte de spéculoos
45g de beurre

whoopie1 whoopie1' whoopie1'' whoopie1'''
whoopie2 whoopie2'' whoopie2'''

Mettre le sucre dans un grande casserole à fond épais et laissez le fondre tranquilement et sans y toucher sur feu doux.
Pendant ce temps faire chauffer doucement la crème fleurette.

Quand le caramel est blond, ajouter la crème doucement, hors du feu et en trois fois en remuant très doucement pour éviter les projections brûlantes.

Ajouter ensuite la pâte de spéculoos, puis le beurre.

Bien remuer et remettre sur le feu pour avoir un caramel onctueux, laisser cuire entre 20 secondes et 1 minute selon la consistance désirée.

Laisser refroidir.

whoopie6


Les coques

45 g de beurre à température ambiante
130 g de sucre en poudre
1 œuf
1 sachet de sucre vanillé
300 g de farine
3 càS de cacao non sucré en poudre
1 càc d'extrait de vanille liquide
1/2 càc de sel
1 càc de bicarbonate de soude
120 ml d'eau très chaude
120 ml de lait fermenté/lait ribot

Préchauffez votre four à 180°C.

Fouettez le beurre pommade avec les sucres. Incorporez l'œuf en continuant à fouetter. Ajoutez le bicarbonate de soude dans le petit bol d'eau chaude et remuer jusqu'à ce qu'il soit entièrement dissout.

Ajoutez 1/3 de farine et le sel. Incorporez ensuite la moitié du lait fermenté et la moitié de l'eau au bicarbonate de soude. Répétez l'opération avec le 2e tiers de la farine, le reste de lait fermenté et d'eau au bicarbonate de soude. Terminez par le reste de farine.

Séparez la pâte en deux parts égales. Dans le premier bol incorporez la vanille et dans le deuxième le cacao en poudre. Versez chaque préparation parfumée dans une poche à douille et placez ces deux poches dans une troisième. Sur une plaque en silicone déposez des tas de pâte bien espacés. (Si comme moi la poche à douille ne convient pas du tout au dressage, revenez à la méthode de la petite cuillère ! ;D).

Enfournez 12 à 15 minutes en surveillant bien et en couvrant éventuellement de papier alu si vous voyez qu'elles colorent trop. Une fois les whoopie pies cuites, déposez-les sur une plaque pour qu'elles refroidissent.


Une fois que les coques et le caramel sont refroidis, garnissez ces dernières et dégustez ! Whoopeeeeeee ! ;D

whoopie7whoopie7''

               Et on finit la série par une bouchée bien gourmande... ;P'


whoopie8

Retour à l'accueil